Pourquoi la thérapie cognitivo-comportementale ? Psychologue TCC ou psychanalyste ? Paris 9e.

Paris, le 23 septembre 2020.


Notre société contemporaine amène à une exigence : que tout soit acquis rapidement, avec le moins d'efforts possible. L'être n'a plus le temps, trop inquiet de ne pas tout accomplir dans son existence.
Mais quand l'être souffre d'un symptôme psychique, corporel ou organique au quotidien et qu'il prend la décision de s'en séparer, quels choix s'offrent à lui ?

De nombreuses psychothérapies ont vu le jour depuis le XXᵉ siècle. Deux sont principalement connues : la psychothérapie d'orientation analytique (psychanalyse) et la thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Les TCC répondent aujourd'hui à cette demande actuelle des êtres. Celle de régler le problème rapidement, en seulement quelques séances. Car aujourd'hui, il faut tout et toute de suite !
Il ne s'agit pas de dire que les TCC ne marchent pas, loin de là. Elles fonctionnent, car au bout de cette thérapie brève, le symptôme pour lequel l'être en souffrance est venu a souvent disparu.
J'aime souvent faire cette comparaison entre les TCC et le doliprane : dans une recherche immédiate de soulagement, le médicament supprime en effet la douleur disons d'un maux de tête, mais a-t-il vraiment réglé l'affaire ? Qu'en est-il de la cause de ce mal de tête ? Ne vient-il pas signaler que quelque chose d'autre dans le corps cloche ? Ne cache t-il pas une atteinte plus grave ? Enfin, cette atteinte ne finira t-elle pas par se manifester autrement ?

Le psychologue TCC propose de supprimer le symptôme rapidement, mais le sens de ce symptôme n'est pas interrogé. Le risque est que d'autres symptômes s'expriment par la suite.
La psychanalyse invite à saisir davantage ce qui se joue dans cette souffrance et ainsi s'en détacher pour de bon.

Alors oui, c'est plus long, c'est plus cher et c'est plus fastidieux. Débuter une psychothérapie ou une psychanalyse et s'y accrocher demande beaucoup de courage, mais le jeu en vaut la chandelle car elle permet de s'inscrire autrement dans son existence, pour de vrai !

Psychothérapeute, je propose des psychothérapies et psychanalyses à ceux qui en ont le désir. Vous pouvez me contacter afin de prendre rendez-vous.